Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 08-03-2019 15:21:20

Gregtrash
Membre
Lieu : St-Girons
Inscription : 04-06-2013
Messages : 233
Site Web

Rouler à l'éthanol !

Bonjour à tous,

Je lance le sujet sur notre cher fofo car bien que la 125 ne soit pas le véhicule le + approprié pour cette question (moins de 4l/100km, pas conçu pour avaler les kilomètres etc), en tant que monocylindre il facilite la mise en oeuvre, et surtout ce fofo (que ceux qui roulent sur d'autres fofo nous rapportent leurs expériences..) rassemble pas mal de gus forts sympathiques et toujours prêts à rebondir sur des questions techniques tel des gentlemen de la clé à pipe !

L'intérêt selon moi :
- satisfaction intellectuelle de démontrer que ça marche et l'éprouver sur un engin simple
- élargir les conclusions et expérience sur d'autres véhicules (à carbu tout d'abord)
- $$$$ bien sûr, même par chez moi dans un coin reclus de la campagne ariégeoise, j'ai trouvé du E85 à 0.57€/L

Un peu de lecture sur ce blog qui résume bien les aspects techniques.

Un résumé rapide : enrichir de 30% le mélange pour du E85.

En vrac :
Des exemples existent : les Goldwin moto-taxi roulent toutes au E85.
Tous les véhicules commercialisés en Amérique du Sud depuis un paquet d'années sont adaptés à l'éthanol (pas seulement la carburation hein).
Je ne philosophe pas sur la question de la destination des terres agricoles / épuisement des sources d'hydrocarbures / contreproductif pour une mobilité + responsable blablabla..
L'essence n'étant en rien un lubrifiant (sceptiques je vous propose d'essayer pour voir - je déconseille le test au gazoil également, votre partenaire - même si c'est un vieux mécano agricole - aura bcp de mal), je vois pas ce que l'éthanol fera perdre de ce point de vue entre le reservoir et l'échappement (allez, un pointeau qui coince peut-être)
Je pense perso que l'on peut rouler sans pb réglementaire avec un 2 roue ainsi modifié (pas de contrôle technique etc) et quand bien même j'outrepasse déjà bien les règles en général pour me soucier de celle-ci en particulier
la perte d'autonomie n'est pas très grave sur la 125 MZ vu qu'elle dépasse les 300 bornes à la base
...

D'après vous, on monte des gicleurs plus gros, on monte qu'un gicleur principal + gros et on règle la richesse de ralenti, on touche à rien et on roule avec le starter, on bouche la boite à air (avec ses factures d'électricité ça fait + ecolo)
Serais aussi prudent de vérifier que le réservoir et durite résistent aussi à l'alcool ?
Et j'en passe..

Qu'est z'en dites ?

Hors ligne

#2 08-03-2019 20:50:11

micky7
MØtΩZaure
Lieu : 59242 GENECH
Inscription : 06-09-2009
Messages : 19 312

Re : Rouler à l'éthanol !

je ne comprends pas tout ...

- enrichir de 30% ... je croyais que le E85 était l'équivalent de l'essence ordinaire  pt1cable
je ne sais même pas si c'est SP95 ou SP98 que je prends, s'il y a les 2 je suis sur que je prends le 98

- on roule avec le starter ... NON ! pour la simple raison que le starter n'est pas adapté aux grandes ouvertures de carbu, il y a 2 types de starter :
   . chokke : c'est un obturateur sur l'entrée d'air ... avec ça plus possible de monter en puissance
   . carbu annexe ... (le cas de notre Mikuni) ne pourra compenser aux grandes ouvertures

- on bouche la boite à air ... ça peut marcher mais adieu les 15ch

perso je ne sauterais pas le pas vu que mon lambdamètre fonctionne entre 10 et 16
en E85 c'est du côté de 9 donc je n'aurais plus d'affichage et je ne saurais pas ce qui se passe

problème réglementaire ... le contrôle de pollution n'a effectivement pas été réalisé avec E85


vieux MZotard que jamais

Hors ligne

#3 08-03-2019 23:16:10

Havoc
MZécano
Lieu : ETAMPES
Inscription : 24-04-2007
Messages : 22 890
Site Web

Re : Rouler à l'éthanol !

Normalement, le Superthanol (qui n'est pas pur, je crois, dans le E85, mais mélangé avec une petite proportion de super issu du pétrole en fonction de la saison) est moins polluant que le carburant pétrolier.

Effectivement, si on ne touche à rien sur la moto, on aura des difficultés à démarrer à froid et on finira à long terme par faire un trou dans le piston.

Par contre, toi avec ton lambda-mètre, tu pourrais facilement te faire un petit jerrican de Superethanol et mesurer les effets de celui-ci sur la richesse en complétant tes pleins  dans de faibles proportions.


---

Jamais une moto n'aura autant ressemblé à une frite !

Hors ligne

#4 09-03-2019 18:27:48

SebLob
MZotard Confirmé
Inscription : 10-04-2015
Messages : 1 290

Re : Rouler à l'éthanol !

L'Ethénol est un carburant à l'intéret écologique incertain, car il coute du carburant à produire, récolter, transformer, mais surtout il n'est absolument pas issue de l'agriculture biologique, donc c'est de l'agriculture intensive avec gros impact négatif sur l'environnement.

Et d'un certain coté TOUT "AGRO carburant" (et non pas BIO carburantà contribu a tuer des centaines de milliers voir millions de gens, chaque année, mort de faim pour la plupart).

Car du coup l'hectare de terrain agricole PEUT permettre à produire de l'AGRO carburant, qui est lui même plus ou moins indexé sur le prix du pétrole, c'est à dire que si le prix du pétrole augmente alors il peut devenir plus intéressant de cultiver de quoi faire du carburant agricole, plutot que de faire des cultures destinées à l'alimentation.
OU ALORS il faut que la culture destinée à l'alimentation rapporte PLUS que la culture destinée à faire du carburant.

En clair, çà fait grimper les prix des denrées alimentaires de base et y'a plein de pays du monde, ou çà semble impensable mais tu as par exemple des gens qui mangent massivement des espèces de "galettes" fait à partir de mais, en fait c'est leur pain à eux, sauf que comme se sont des pays pauvres, avec des pouvoirs politiques fantoches (certains mis en place par la France vu que certains de ces pays sont d'anciennes colonies) l'agriculture locale est quasi inexistante et donc les gens doivent payer ce qui nous semblerait une misère à nous, mais une fortune pour eux, des sacs de mais, que les femmes vont réduire sous forme de farine (avec une technique ultra moderne qui doit remonter à quelques millénaires  :ilestfou: ) et de cette farine ils se font donc leur "pain" local.



Donc niveau écologie, c'est absolument minable l'Ethanol.
MAIS evidemment, dans des pays qui n'ont pas ou peu de pétrole, et qui sont loin de manquer de surface cultivable, forcément c'est intéressant.
Cependant si on parle du Bresil notamment, disons qu'en fait le Bresil est un gigantesque pays qui n'a presque PAS DU TOUT  de surface cultivable SAUF si on prend en compte que la foret Amazonienne est elle même une grande zone cultivable une foi qu'on a viré tous les arbres (et donc massacré la forêt).

Par exemple, même si on s'éloigne de l'ethanol puisqu'il est ici question de biodiésel, voilà vite fait un site trouvé par parmi les premières réponses sur Gogole pour montrer à quel point c'est compliqué comme sujet:

https://www.linfodurable.fr/conso/76-de … rants-2903


Maintenant oublions le coté c'est bien ou c'est mal mais occupons nous de faire fonctionner l'enfin à l'E85.

Donc déja l'E85 c'est 85£ d'ethanol et 15% de SP MAIS le problème c'est que çà c'est la formule pour l'été, tandis que l'hiver, afin que les voitures arrivent à démarrer, la proportion de SP95 est revu à la hausse soit 65% ethanol et 35% SP95

Du coup on arrive direct à un gros poblème c'est que le carburant est donc INSTABLE dans sa formule, ce qui n'est pas grave quand on a une injection électronique qui va s'adaptable, sauf que le carburateur lui il n'est pas auto réglable.

L'ethanol est moins énergétique que le SP95 ce qui demande à en consommer plus, ce qui dans un sens n'est pas un problème puisqu'il suffit de rerégler le carbu en conséquence, mais le problème c'est qu'on peut régler le carbu pour UNE "recette" d'E85, pas à la foi pour la formulation hiver, la formulation été, et pour la (peut ètre) formulation d'entre saison.

SI tu fais un réglage pour l'E85 dans sa formule 85% ethénol 15% SP95, il devrait falloir en gros augmenter la taille du GR et du GP de 25 à 30 % et DONC forcément consommer environ autant plus (et du coup faire 1/4 à 1/3 de distance en moins avec le plein de carburant).

Mais en hivers ta carburation va ètre beaucoup trop riche quand il y aura 65% d'éthanol et 35% de SP95 dans l'E85 vendu à la pompe.

l'autre problème c'est que SI tu prend une voiture qui fonctionne à l'E85, elle fonctionne donc aussi bien à l'E85 en hiver qu'en été, mais aussi à l'E10, SP95, SP98.

Bref, mis de coté le coût du plein de carburant , tu vas toujours trouver OU faire le plein.

Par contre avec ton carbu réglé pour de l'E85, autre le fait d'ètre emm*rdé en hiver si tu as fait un réglage pour la formule été de l'E85 ou inversement, tu ne peux donc plus rouler ni à l'E10, SP95 ou SP98, t'es tributaire de rouler a l'E85.

Perso j'étais aussi intéressé par la démarche, en me disant que comme j'ai d'autres motos, ben c'est simple, ma bécane modifiée E85 n'avait qu'a rouler que quand il fait chaud, il n'empêche qu'AUCUNE des stations services proche de chez moi ne propose de l'E85.
La plus proche est à 8 bornes et à l'opposé de mon trajet maison/travail.

Donc 16 bornes allé/retour juste pour aller faire le plein d'un carburant qui coute moins cher (car comme exposé au début du sujet, niveau écologie aucun intéret) mais avec lequel je vais donc devoir aller refaire le plein 25 à 30% plus souvent, en perdant donc ces 16 bornes au passage, pour en plus devoir me farcir de A à Z un réglage de carburation ne me permettant de rouler que quand il fait "chaud" et quand il y a bien la "recette" 85/15 dans l'E85, c'est quand même pas mal de contraintes pour peut d'intéret.

A noter que même pour des motos récentes genre la KTM Duke 125 (dont je parle tout le temps) c'est une injection électronique mais il ne viendrait à l'idée de quasiment personne de tourner à l'E85 (alors qu'il doit y avoir des kits, ou sinon faut monter un injecteur qui débite plus) car il faut dire que SI elle est forcément compatible E10 vu que sortie en 2011, il y a tellement de concess qui continuent à déconseiller ce carburant à leurs clients ...

j'ai dans l'idée que çà c'est pas l'Ethanol qui pose problème à la base, mais le fait de vouloir faire fonctionner des moteurs essence à peine modifiés en rajoutant de l'Ethanol dans du carburant à base de pétrole.

Par exemple au Brésil , je me permet de supposer qu'il ne doit pas y avoir de mélange variant entre l'hiver et l'été, et donc en fait il y aurait juste le carburant "légal" lui même étant un mélange d'Ethanol avec un peu de SP, et le carburant "fait maison" qui doit ètre de l'Ethanol quasi pure (avec un peu d'eau).

Du coup, ben y'a pas, le moteur va pas avoir de problème à démarrer à froid, si la bas à froid veut dire par 20 degrés.
Et par contre on n'aura pas forcément d'info, en France, pour savoir ce que çà fait, au Brésil sur un moteur à la longue le fait de tourner à l'alcool, qui contient donc toujours plus ou moins une part d'eau, l'air était en plus souvent chaud et humide.

Hors ligne

#5 09-03-2019 18:40:58

Havoc
MZécano
Lieu : ETAMPES
Inscription : 24-04-2007
Messages : 22 890
Site Web

Re : Rouler à l'éthanol !

L'éthanol est plus intéressant sur le plan environnemental que tu ne le penses, mais Greg souhaitait qu'on n'en parle pas.

Quelques infos essentielles

Personnellement, j'en utilise pour ma voiture, depuis que je connais tous ces détails, notamment le fait que c'est un carburant nettement moins polluant. Mais je te rejoins sur le fait que c'est une question de degré et non de nature: si tout le monde s'y met, ça va devenir un problème.

Pour le reste, tu as raison, le problème de richesse est primordial. Note que la formule du carburant pour moteur diesel varie aussi selon les saisons, surtout dans les régions froides de notre pays. Le gasoil en effet, gèle assez facilement dans les réservoirs et les conduits, quand il fait trop froid.

Le plus grave serait de tourner habituellement à l'aide d'un mélange gazeux trop pauvre, ce qui doit être le cas de pas mal d'automobilistes si j'en juge par les témoignages de difficultés à démarrer. Cela signifie qu'ils sont en train d'abimer leur moteur.

Mais avec un carburateur, c'est vrai que ça apparait comme quelque chose d'un peu ingérable, sauf si l'on accepte d'utiliser deux réglages: un pour les six mois doux, l'autre pour les six mois froids. A la saison chaude, cela parait jouable de rouler avec un mélange à 50% d'éthanol, ou plutôt de E85. Mais est-ce que le jeu en vaut la chandelle ? Je n'en suis pas convaincu. Notre moto consomme peu, et pollue très raisonnablement. Il n'y a donc pas grand-chose à gratter de ce côté là. Et ce n'est certainement pas le poste carburant qui est déterminant dans le budget d'un MZiste.


---

Jamais une moto n'aura autant ressemblé à une frite !

Hors ligne

#6 09-03-2019 20:41:29

SebLob
MZotard Confirmé
Inscription : 10-04-2015
Messages : 1 290

Re : Rouler à l'éthanol !

Excuse moi mais ton article est extrêmement court.

SI l'E85 est à ce point génial, pourquoi ne pas le développer plus?
Y'a encore des voitures neuves qui fonctionnent à l'E85?
Ou bien y'a que des fabricants de "kit" qui font de la pub sur certains site, qui eux même parlent de tout le bien de l'E85?

Car pour les rejets de CO2, en sortie d'échappement E85 ou SP c'est pareil. Évidemment je peux dire que mon plein d'E85 a nécessité X mètre carré de culture qui ont d'abord emprisonné une partie du CO2.
Ou je peux dire aussi que je suis propriétaire d'une mais on avec un jardin de x mètre carré qui va donc capturer tant de CO2 chaque année et les déduire de la conso de ma Porsche Cayenne qui me sert à aller acheter le pain.

Par exemple cet autre article laisse à penser que les AGRO carburant sont loin d'ètre écolo et que çà serait, peut ètre, les carburant de 3 ème génération qui vont ENFIN rendre celà écologique:

https://www.europe1.fr/economie/environ … ie-3642647

Donc l'article pose juste la question de savoir si ils sont sur la bonne voie coté environnement...

Et donc dans l'article (court lui aussi) on apprend que ce sont , peut ètre, la 3 ème génération de "bio" carburant, soit là du diésel fait à partir d'algues va donc (peut ètre) devenir enfin écolo.

la seconde génération qui était un petit peu plus écolo que la précédente c'est le carburant fait "avec les parties non comestibles de la biomasse (paille, bois, déchets agricoles, etc.)"

Et donc en toute logique les "bio" carburant les moins écologiques, sont ceux de première génération, ceux qu'il est question dans ton article PRO E85 qui dit que c'est forcément super écolo à donf .

Autre article plus complet, avec notamment l'analyse positive de telle personne (qui regarde juste le bon coté), et l'analyse plus mitigée d'une autre personne (qui regarde d'une manière plus large).

https://www.20minutes.fr/planete/237120 … ironnement

A+

Hors ligne

#7 09-03-2019 22:48:52

Havoc
MZécano
Lieu : ETAMPES
Inscription : 24-04-2007
Messages : 22 890
Site Web

Re : Rouler à l'éthanol !

SebLob a écrit :

Excuse moi mais ton article est extrêmement court.

Il faut tourner les pages (trois, je crois). Je préfère ne pas les coller ici car ce n'est pas ce que Greg veut savoir.

SebLob a écrit :

SI l'E85 est à ce point génial, pourquoi ne pas le développer plus?

Je crains que ce soit parti pour. Tous ceux qui ont des bagnoles qui fonctionnent intégralement avec ou à 50/50 s'y mettent et l'économie réalisée est substantielle.


SebLob a écrit :

Y'a encore des voitures neuves qui fonctionnent à l'E85?
Ou bien y'a que des fabricants de "kit" qui font de la pub sur certains site, qui eux même parlent de tout le bien de l'E85?

Beaucoup plus qu'on ne le croit avant de se renseigner. En fait, la plupart des moteurs essence du siècle supportent sans broncher le mélange avec la moitié du plein en Superéthanol (comme le moteur de ma Pluriel, le quatre cylindres 1600 PSA).

Il y a quelques flex mais également des moteurs étrangement compatibles bien que ce ne soit pas stipulé par le constructeur, comme le petit moulin des Yaris/Auris ou les Prius.

Perso, j'ai parcouru 800 km avec des pleins mixtes et je n'ai pas trouvé cela très sorcier. On constate une légère surconsommation qui prouve que le calculateur s'est adapté et à part ça, tout roule correctement.


SebLob a écrit :

Car pour les rejets de CO2, en sortie d'échappement E85 ou SP c'est pareil. Évidemment je peux dire que mon plein d'E85 a nécessité X mètre carré de culture qui ont d'abord emprisonné une partie du CO2.

J'évoquais pour ma part les polluants. Le CO2 n'est pas un polluant. Mais oui, tu peux déclarer cela car c'est vrai. Lorsqu'on brûle de l'éthanol, on libère un hydrocarbure qui a été lié autour d'atomes tirés du CO2 atmosphérique grâce à de l'énergie solaire. Le seul CO2 qui pèse dans le Superéthanol est donc celui des engrais et engins agricoles nécessaires à sa culture, récole et transformation (plus le dosage en carburant classique).

SebLob a écrit :

Ou je peux dire aussi que je suis propriétaire d'une mais on avec un jardin de x mètre carré qui va donc capturer tant de CO2 chaque année et les déduire de la conso de ma Porsche Cayenne qui me sert à aller acheter le pain.

Tu peux affirmer cela uniquement si tu mets ton herbe de coupe et tes déchets végétaux dans le réservoir de ta Cayenne. Si tu les mets dans le tas de compost, le CO2 retourne dans l'atmosphère (sous des formes particulièrement vicieuses, comme le méthane) et si tu les brûles, c'est pareil.

Mais tout cela n'a rien à voir avec la pollution. Au niveau des émissions de particules fines et d'oxydes d'azote, il semble bien que l'éthanol soit sensiblement plus vertueux que les carburants classiques.

Quant aux générations d'agrocarburants, il semble que l'on soit en train de passer du 100% betteraves (donc en concurrence avec la production de sucre) à un mix un peu plus intéressant entre les céréales fourragères et la betterave. Plus intéressant parce que ces céréales étaient une source de nourriture pour le bétail, au moment où il semble que l'on mange de moins en moins de viande en France.

Il y a bien sûr d'autres perspectives, y compris des algues, mais tout cela ne pourra se développer que s'il existe une filière, donc si on en consomme modérément dès à présent.


---

Jamais une moto n'aura autant ressemblé à une frite !

Hors ligne

#8 10-03-2019 11:31:44

micky7
MØtΩZaure
Lieu : 59242 GENECH
Inscription : 06-09-2009
Messages : 19 312

Re : Rouler à l'éthanol !

écologie :  d'abord il faut réduire les besoins ... donc pas de véhicules pour se faire plaisir qui est une notion assez futile, ne pas chauffer une habitation au dessus de 19°C (le chauffage est un très gros consommateur d'énergis), isoler les bâtiments (raser Versailles et autres châteaux inchauffables) et réduire la population, dans ce sens si l'agro carburant tue des humains je suis preneur

pour en revenir au sujet initial SebLob a réglé la question ...
E85 PAS RAISONNABLE pour un moteur à CARBU hors pays chauds où la composition ne varie pas,
donc à oublier en France, j'ai appris à cette occasion que le E895 est un E65 en hiver

ça rappelle les systèmes de carburation d'avant Super et Ordinaire où les excédents viticoles venaient modifier la composition du carburant "le national" (et sans doute les autres) on avait donc un carbu avec contrôle de richesse par une manette complémentaire au guidon pour pouvoir compenser la composition instable au fil de l'année, autant dire que côté carburation c'était pas optimal (source un motard centenaire hélas décédé il y a qqs années),
ça se passait entre les 2 guerres mondiales, la toile semble muette sur ce sujet

je ne sais pas si l'avance à l'allumage manuelle qu'on retrouve sur des motos comme l'Indian des 40's (et sans doute une majorité de machines de cette époque et antérieures) a un rapport avec la composition du carburant

autant dire que piloter une machine de cette époque était une prouesse, régler la richesse, l'avance à l'allumage et tenter simultanément de rester sur la route sans suspension sur des routes pavées dans le meilleur des cas ...

la composition du gasoil change extrêmement peu avec l'antigel, de plus je crois me souvenir qu'un mélange pauvre ne nuit pas au moteur puisque en diesel la puissance est modulée par la richesse
et non la quantité de mélange (il me semble que c'est ce qu nous a expliqué BéO)


vieux MZotard que jamais

Hors ligne

#9 10-03-2019 12:44:40

Havoc
MZécano
Lieu : ETAMPES
Inscription : 24-04-2007
Messages : 22 890
Site Web

Re : Rouler à l'éthanol !

Attention avec le diesel parce qu'on va finir par parler du Diester, comme dans l'article de 20 Minutes lié par Seb, un sujet qui n'a rien à voir avec l'éthanol.

Il me semble que sur un moteur essence, cela a des effets néfastes, voire très néfastes, sur le haut moteur, de rouler avec un mélange gazeux trop pauvre en carburant. Ce sont bien des témoignages de gens qui roulent au « mélange » que j'ai retrouvés de nombreuses fois sur le net, et ils ont du mal à démarrer par temps froid (ce qui prouve que leur calculateur n'arrive pas à enrichir suffisamment le mélange).

N'empêche que, sans te commander, je serais curieux de savoir ce que tu constates sur ton lambda-mètre si tu complètes un plein avec disons, dix pour cent de E85.

Oui, tu as raison, tout le problème vient de ce qu'on se fait des nœuds à la tête avec la question du réchauffement climatique pour des secteurs où notre influence sera très faible, et probablement invisible et insensible sur une période d'un demi-siècle. Les enjeux seraient plutôt dans les secteurs très consommateurs (comme le chauffage ou le fret ou les croisières) et pour lesquels les alternatives aux habitudes actuelles feraient gagner beaucoup.

Pour ma part, j'estime que du fait que nous « enrichissons » l'atmosphère terrestre depuis un demi-siècle, nous n'allons pas arrêter la machine en un clin d’œil, donc il faut commencer par ce qui est le plus urgent: dépolluer les villes puisque l'exode rural continue et que presque tout le monde, notamment les enfants, va vivre dans les villes. La dépollution des véhicules individuels me parait donc être LA priorité dans le transport individuel.

Et plutôt que de ne pas faire d'enfants, leur apprendre à être heureux autrement qu'en consommant me semble être la priorité. Et l'enjeu se situe dans les pays émergeants, mais c'est nous qui servons de modèle.

A part ça, si Greg est d'accord, je pense qu'on peut conclure sur sa question: trop prise de tête pour un gain assez négligeable. Il peut cependant régler sa carburation pour fonctionner avec du E10 et quand il en a le courage, faire son plein avec du SP98 et rajouter 10% d'éthanol « à la main ». Mais attention, cela risque de nettoyer quelque peu le réservoir, donc surveiller le filtre à essence.

Mais ne pas oublier qu'en raison de leurs hautes exigences, les moteurs de moto préfèrent ne pas travailler avec des moteurs à alcool. Il se dit que ces carburants (E10, E85) seraient trop corrosif. J'ignore si c'est vérifié mais ça correspond à certaines préconisations de constructeurs.


---

Jamais une moto n'aura autant ressemblé à une frite !

Hors ligne

#10 10-03-2019 14:24:28

SebLob
MZotard Confirmé
Inscription : 10-04-2015
Messages : 1 290

Re : Rouler à l'éthanol !

A noter qu'encore une foi, si on parle E85 c'est pas du tout parce que c'est écologique, mais parce que c'est économique.

Si çà coutait 2 Euro le litre ...

Evidemment SI on pense à un avenir ou les véhicules seraient en partie électrique, en partie E85 et en partie biodiésel, il semble évident que le gouvernement devrait trouver quelque part la TIPP perdue, devenue TICPE.

OU? ben en taxant le litre d'E85 (qui est déja un chouilla taxé) le litre de biodiésel et le kWh de recharge électrique (pratique quand il faut des prises "spéciales" pour recharger ces véhicules)

Un peu comme les panneaux solaires, qui en aurait installé si le but était juste de consommer SA production , et non revendre à EDF le courant que l'on produit en gros 5 foi plus cher que ce qu'EDF nous le vend (procédé totalement illogique mais imposé à l'époque par l'état, d'ailleurs ceux qui n'ont PAS de panneaux solaire PAYENT lourdement la production des autres).

Pour l'E85 il est quand même grandement bizare que les marques de voitures ne vendent plus des voitures directement et "officiellement" compatible E85.
On doit donc, pour faire les choses dans les règles, acheter un kit de modification homologué, le faire poser par un pro, et doit y avoir une démarche administrative à faire aussi .

A+

Hors ligne

#11 10-03-2019 14:41:20

Havoc
MZécano
Lieu : ETAMPES
Inscription : 24-04-2007
Messages : 22 890
Site Web

Re : Rouler à l'éthanol !

Non, pas évident parce que FNSEA, balance des paiements, indépendance, emploi...

Si tu peux payer ton plein 30% moins cher et qu'en plus, tu pollues moins ton garage et ton quartier, tu ne vas pas te faire des noeuds à la tête, non plus. Agis dans ton intérêt.


---

Jamais une moto n'aura autant ressemblé à une frite !

Hors ligne

#12 10-03-2019 15:54:04

Gregtrash
Membre
Lieu : St-Girons
Inscription : 04-06-2013
Messages : 233
Site Web

Re : Rouler à l'éthanol !

On peut parler de tout..  perso je n’intéresse pas à l'aspect écologique ou du moins je préfère parler méca. Mais chacun fait comme y veut.

Je trouve qu'on passe un peu vite le côté technique de l'enrichissement. Ok gaz à 100%, les conduits d'enrichissements du starter sont négligeables, mais dans quelle mesure ? on constate bien que plein gaz avec starter ça ne carbure pas rond pourtant..  suis-je trop séduit par le fait qu'on pourrait jouer en temps réel sur l'enrichissement avec le starter manuel, mais de quel ordre ?

Si on accepte l'idée de variation de proportion d'éthanol (sans vouloir vexer, on tient une source ? n'y a-t-il pas au contraire une norme sur ce carburant qui fige sa recette dans une échelle donnée - j'imagine très difficilement qu'on laisse aujourd'hui ce genre de chose varier au risque de répercussions industrielles etc) - changer un gicleur qui coûte qques € demande moins d'une demi-heure (suis large), ce n'est pas rédhibitoire selon moi.

Trouver où faire le plein ? Oui c'est une contrainte, mais la même que celle de trouver du bon pain, un bon boucher etc. Vivant loin de tout.. je m'organise pour ne pas faire le déplacement pour rien, je vais souvent à la pompe avec les jerricans dans le coffre.. d'ailleurs l'autonomie limitée des bécanes m'oblige dans tous les cas à prévoir des réserves à domicile.

Je parle du carbu car sur les modèles injection, la question technique est + vaste, mais c'est toujours la même idée. D'ailleurs pour parler de ktm chez qui j'ai travaillé en tant que mécano, je peux te confirmer que 95% du personnel y capte pas grand chose sur le réglage d'un carbu, passant le + clair de leur temps soit au tel avec la centrale ktm France soit à rebooter les bécanes depuis la valise électronique en espérant que le pb disparaisse (généralement ça disparait suffisamment de temps pour enchainer la 5e révision dans la journée)..
Je suis parti parce qu'on fait très peu de mécanique dans ce type d'ateliers.. Pardon pour ce défoulement à l'encontre des concessions..

Bien sûr qu'il faut être prudent avec l'alcool contre-indiqué pour nombre de matériaux présent en nombre sur les (très) anciennes. Dans le cas des MuZ, à part le réservoir et le bout de durite qui mène au carbu.. pas de membranes, de pompes de rappel, de cecicela.

L'avance à l'allumage réglable à la main sur les très anciennes ? pour permettre un meilleur démarrage et adapter en direct au régime moteur non ? on n'avait pas encore inventé les masselottes (dont le vrai but est de se gripper à tout bout de champ juste pour faire c..) et l'avance à l'allumage automatique. Des purs et durs haha !

Sans faire trop long, je pense que ça vaut le coup de tenter, quitte à tâtonner. Faire des essais, mesurer la température du moteur en fct de la teneur en ethanol, de la t° extérieure etc. Je me demandais si parmi les bricoleurs qui trainent ici, certains n'avaient pas dépassé le stade de l'expérimentation.

Dernière modification par Gregtrash (10-03-2019 16:10:24)

Hors ligne

#13 10-03-2019 16:34:22

SebLob
MZotard Confirmé
Inscription : 10-04-2015
Messages : 1 290

Re : Rouler à l'éthanol !

Non, tu ne peux pas te servir du starter pour enrichir la carburation DANS LE SENS ou tu va devoir avoir une carburation bien réglée pour rouler, MAIS avoir BESOIN du starter pour démarrer à froid.

Pour la proportion Ethanol/SP dans l'E85, tu trouve l'info partout, du moment que le site est un petit peu renseigné.

C'est d'ailleurs le malheur d'internet, les gens s'y renseignent pour trouver des infos, sauf qu'il faut avoir quand même déja  certaines "bases" pour savoir si les infos du site sont bonnes ou pas, ce qui n'est quand même pas évident.

Donc pour moi si vraiment tu veux tester l'E85, alors pour le moment il te faut oublier le starter et acheter des gicleurs de ralenti et principal plus grand on va dire d'environ 25% (mais faudrait prendre de 20 à 30 roll et donc déja il faut savoir si nos gicleurs sont calibrés en débit, ou en diamètre (vu qu'il existe les deux) .
Si ils sont calibrés en débit, alors un GR de 15 et un GP de 100 ben faudrait un GR entre 18 et 19.5 et un GP entre 120 et 130.

Pour le starter, on risque d'y revenir quand même SI il n'est plus suffisant pour faire démarrer le moteur à froid (vu qu'il va moins enrichir la carburation).

Pour KTM, disons que çà fait un moment que mise à part les cross/enduro, tout ce qu'ils vendent est à injection électronique, et donc c'est plus de la gestion informatique qu'il faut faire la dessus qu'une vrais intervention mécanique.
Déja chercher la panne, c'est sensé ètre le rôle de l'électronique embarquée, pas du mécano.......du coup jesais que des gens ont déja eut leur moto en réparation pour 3 mois, car malgrés que "la valise" disait que telle pièce était HS, la moto ne fonctionnait toujours pas une foi changée, la "valise" indiquait une autre panne, et la moto était encore HS aprés le remplacement de cette nouvelle pièce.

Sans doute qu'aprés avoir changé 2 ou 3 foi l'intégralité des pièces de la moto elle était enfin réparée .

Donc si on met de coté la question écologique, et l'éventuelle difficulté à faire le plein (puisqu'aprés le SP95, le SP98 et le E10 faut oublier, la moto n'étant plus réglée pour çà) je trouve même que çà doit ètre assez simple, vu qu'il faut juste se prendre la tête à trouver la bonne taille de gicleur de  ralenti, de gicleur principal, d'hauteur d'aiguille et de réglage de la vis de richesse.

Quand au starter, il faut de toute façon le garder fonctionnel pour enrichir la carburation pour le démarrage à froid, comme avant.

Hors ligne

#14 10-03-2019 16:56:21

Havoc
MZécano
Lieu : ETAMPES
Inscription : 24-04-2007
Messages : 22 890
Site Web

Re : Rouler à l'éthanol !

Oui, je confirme pour la proportion été/hiver, je l'ai lu un peu partout sur des sites officiels.

Concernant le starter, c'est un vieux souvenir, mais il me semble que dès que le boisseau principal s'ouvre, il n'y a presque plus rien qui parvient à sortir du circuit d'alimentation du starter. Autrement dit, on a beau l'ouvrir, il n'y a pas vraiment d'essence qui en sorte.

Après, bon, ça doit être possible de trouver une solution pas trop complexe pour faire entrer un chouïa d'essence en plus dans le mélange gazeux. Et j'ai dans l'idée qu'il vaut mieux viser un fonctionnement en mix essence pétrole/éthanol. Déjà que ce moteur n'est pas réputé pour ses démarrages faciles...


---

Jamais une moto n'aura autant ressemblé à une frite !

Hors ligne

Pied de page des forums