Vous n'êtes pas identifié(e).

#1 17-05-2019 23:02:39

Ichiro
Membre
Inscription : 07-12-2015
Messages : 607

conditions de la vie sur terre ....

Comme le sujet est à la mode je vous propose cette conférence déjà ancienne mais tres instructive :

http://planet-terre.ens-lyon.fr/article … Laskar.xml

Hors ligne

#2 19-05-2019 12:34:27

micky7
MØtΩZaure
Lieu : 59242 GENECH
Inscription : 06-09-2009
Messages : 19 313

Re : conditions de la vie sur terre ....

très très intéressant mais pas le temps de regarder maintenant

toutefois sur l'échantillon que j'ai regardé ça permet de tempérer l'optimisme de ceux qui imaginent que des milliards de terre potentielles existent, il faut un faisceau de coïncidences presque aussi énorme que le nombre d'étoiles est énorme pour que la vie puisse apparaitre


vieux MZotard que jamais

Hors ligne

#3 19-05-2019 17:56:16

Havoc
MZécano
Lieu : ETAMPES
Inscription : 24-04-2007
Messages : 22 890
Site Web

Re : conditions de la vie sur terre ....

Pour que la vie semblable à la vie sur Terre que l'on connait pour le moment puisse apparaitre.

Cela fait beaucoup de nuances.

Il précise bien au départ qu'il ne va parler presque que de la vie dans l'eau. Or, nous savons que des êtres vivants sur Terre vivent privés d'eau. Nous savons également que la vie sur Terre semble plus massive sous la surface du sol, loin sous la surface du sol, qu'au-dessus de celle-ci.

Enfin n'oublions pas que quand bien même les conditions à réunir seraient exceptionnellement rares, on ne sait même pas quelle est la taille de l'univers, tant celui-ci est de dimension incommensurable. Le nombre d'étoiles dans l'univers est si élevé qu'il dépasse notre imagination.


---

Jamais une moto n'aura autant ressemblé à une frite !

Hors ligne

#4 19-05-2019 19:15:13

SebLob
MZotard Confirmé
Inscription : 10-04-2015
Messages : 1 291

Re : conditions de la vie sur terre ....

ben autour de notre étoile nous avons 9 planètes, même si l'une a été relarguée au rang inférieur, Pluton, et qu'un 10 ème astre aurait été observé aprés lui. Donc bref, 8 , 9 ou 10 planètes pour une étoile, et une de ces planètes est habitée .

Mine de rien çà fait quand même 10% des planètes du système avec de la vie.

Vu la quantité inimaginables d'étoiles rien que dans la galaxie, çà en fait des planètes.


Je pense qu'on en reviens toujours à la religion et que comme elle est "périmée" ...

C'est sensé ètre Dieu qui a crée le monde, la vie, les animaux (monde qui est plat, évidemment) et c'est le soleil la lune et le étoiles qui tournent autour car Dieu l'a voulu ainsi.

Forcément une foi que tout ce que Dieu est sensé avoir fait est avéré ètre totalement faux, çà pose problème.
Par exemple les pyramides çà fait belle lurette qu'elles sont là; et quand elles ont été datées, çà a posé problème, puisque entre la création des pyramides et aujourd'hui il est sensé avoir eut lieu le déluge qui est sensé avoir mis une fin définitive à tout ce qui existait AVANT le déluge.

Donc que des "égyptiens" de l'antiquité ait été là AVANT le déluge et qu'ils aient encore été là aprés semble démontrer qu'en fait ben le déluge, à part dans certains bouquin bien "poussiéreux" ...

Enfin bref je pense que comme on en est encore resté au fait que c'est Dieu, Allah, (et on peut même remonter aux divinités grecques, romaines et Egyptienne, c'est toujours QUELQU'UN de divin qui a créé notre planète et la vie qu'il y a dessus.

Des gens sont mort pour avoir un jour osé dire que la terre était ronde et qu'elle tournait autour du soleil...

Donc depuis ce temps là, on dirait qu'on chercher à savoir s'il existe une autre planète habitée quelque part. On dirait qu'on cherche la preuve qu'il existe la vie ailleurs, parce que tant que çà n'est pas prouvé on en reste au fait que nous sommes unique dans tout l'univers.

En plus quel est l'intéret?

Quand on a découvert le "nouveau monde" (qui avait pourtant été découvert par ceux qui y habitaient, vu que l'humanité n'a pas vu le jour dans le nouveau monde, il a fallu aller le coloniser à un moment donné) il a fallu quasi exterminer tout le monde. Super hein  :ilestfou:

Donc si on découvre une planète avec une forme de vie intelligente, ben si nous somme plus avancé qu'eux niveau technologique, on va les exterminer, et si c'est le contraire, ce sont eux qui vont venir nous exterminer. Ca donne vachement envie tout celà.

Hors ligne

#5 19-05-2019 20:33:43

Havoc
MZécano
Lieu : ETAMPES
Inscription : 24-04-2007
Messages : 22 890
Site Web

Re : conditions de la vie sur terre ....

Une forme de vie intelligente, c'est déjà pas gagné, mais technologique, faut pas rêver non plus !

Il est probable que cela existe, mais si loin de notre planète que nous n'aurons probablement jamais aucune interférence avec.


---

Jamais une moto n'aura autant ressemblé à une frite !

Hors ligne

#6 19-05-2019 22:38:53

micky7
MØtΩZaure
Lieu : 59242 GENECH
Inscription : 06-09-2009
Messages : 19 313

Re : conditions de la vie sur terre ....

j'ai manqué de précision, en effet je parlais de vie dans des conditions permettant une vie intelligente avec accès éventuel à une technologie

donc vie probablement aérienne, quelle que soit l'atmosphère

mais déjà la vie même en conditions extrêmes requiert un faisceau de paramètres très très contraignant


vieux MZotard que jamais

Hors ligne

#7 20-05-2019 23:21:55

Havoc
MZécano
Lieu : ETAMPES
Inscription : 24-04-2007
Messages : 22 890
Site Web

Re : conditions de la vie sur terre ....

Petites remarques au sujet de la coïncidence temporelle.

Tous les nombres que je vais écrire sont à la louche pour éviter les complications.

La Terre a une poignée de milliards d'années d'existence.

L'homme moderne a 300 000 années de présence sur Terre (7 milliards d'humains sur la terre, 70 milliards sous).

Il a appris à écrire il y a 6000 ans.

Il maitrise l'électricité depuis deux siècles.

Si nous recevions un message radio lancé depuis un lieu éloigné de nous dans l'Univers, il y a les plus grandes probabilités pour que la civilisation qui l'aurait émis ait déjà disparu. Il est également probable que nous ne pourrions pas lui répondre avant qu'elle ou que l'humanité disparaisse avant que le message soit capté.

Il est tout à fait probable qu'une civilisation lointaine ait émis un message à l'intention de qui pourrait le comprendre quelque part dans l'univers, mais lorsqu'il est parvenu sur Terre, les diplodocus n'étaient pas en état de l'interpréter.


---

Jamais une moto n'aura autant ressemblé à une frite !

Hors ligne

#8 21-05-2019 08:41:33

Ichiro
Membre
Inscription : 07-12-2015
Messages : 607

Re : conditions de la vie sur terre ....

Je crois que le Laskar causait plus des conditions de maintien de la vie sur terre que de la recherche de planetes ayant les mêmes conditions d'habitabilité que la terre .
C'est pas mal fait et en particulier il montre que notre condition est tres précaire et que le moindre changement d'un parametre peut avoir des consequences funestes ...
je vous dit ça parce que je ne peux vivre qu'entre 18 ° et 18 ° .. .
En tout cas je me méfie des mouvements de foule qui peuvent faire basculer l'axe des pôles !
Il suffirait d'un mouvement de la plaque africaine pour que la méditerranée se vide, faites pas les cons ....
Voir l'épisode messinien/zancléen ... :

La mer Méditerranée présente un bilan alimentation en eau /
évaporation structurellement négatif. Les fleuves qui l'alimentent
(Nil, Rhône, Èbre, Pô) sont en effet trop peu nombreux pour compenser
l'évaporation permanente de l'eau de mer qui nourrit le cycle des
précipitations sur les continents environnants. Ce bilan négatif est
compensé par un apport en eau constant en provenance de l'océan
Atlantique, qui produit un courant marin traversant le détroit de
Gibraltar d'ouest en est.

Assèchement messinien

L'assèchement messinien est d'origine tectonique. Il est dû à la
fermeture progressive du détroit de Gibraltar sous l'effet de la
poussée vers le nord de la plaque africaine. Cette fermeture empêcha
le rééquilibrage eustatique avec l'océan Atlantique. Il a conduit à
une baisse du niveau marin de l'ordre de 1 500 à 2 500 mètres.
Cet assèchement se serait progressivement effectué sur des
millénaires, ou des dizaines de millénaires ; il est en effet
probable qu'un fleuve (d'eau de mer) provenant de l'océan Atlantique
ait continué à alimenter le (ou les) bassin(s) d'évaporation. C'était
donc une situation géologique sans commune mesure avec celle que
connait actuellement la plaine de la mer Morte.
Les différents fleuves du pourtour de la Méditerranée creusèrent à
cette occasion de gigantesques vallées de plusieurs centaines de
mètres de profondeur, dont des traces ont été retrouvées notamment à
Assouan et au Caire pour le Nil, à Lyon et à son embouchure pour le
Rhône. Ces vallées furent ensuite comblées par les sédiments.
Cet assèchement s'accompagna de dépôts massifs d'évaporites (roches
salines), formant des plaines de sédimentation, que l'on observe
aujourd'hui sous forme de diapirs sur les profils de réflexion sismique.
Évolution sur la période
Des profils sismiques, réalisés en Méditerranée orientale dans le
cadre du programme européen MEDSALT7, révèlent l'existence d'un vaste
système sédimentaire non salin datant de la crise messinienne8,9.
Actuellement submergé mais situé au dessus des couches d'évaporites,
il contient plus de 4 150 km3 de sédiments. Ces résultats montrent
qu'après l'évaporation de la mer et le dépôt du sel, une partie du
bassin profond restée exondée a été recouverte par une sédimentation
d'origine continentale. L'analyse montre qu'un ancien réseau fluvial,
baptisé Nahr Menashe, prenait sa source dans le sud de la Turquie et
l'ouest de la Syrie, s'étendait à l'emplacement de la mer actuelle
sur plus de 500 km, et s'achevait par un delta de six lobes au sud du
mont sous-marin Ératosthène .
Remise en eau
La remise en eau de la mer Méditerranée se fit au début du Zancléen
(début du Pliocène), il y a 5,33 millions d'années, de manière très
brutale. En quelques décennies, la mer Méditerranée aurait été à
nouveau remplie. Les traces du flot zancléen sont visibles en aval (à
l'est) du détroit de Gibraltar sur les relevés topographiques

Dernière modification par Ichiro (21-05-2019 08:47:53)

Hors ligne

#9 21-05-2019 09:07:07

micky7
MØtΩZaure
Lieu : 59242 GENECH
Inscription : 06-09-2009
Messages : 19 313

Re : conditions de la vie sur terre ....

très instructif exposé, merci Ichiro, l'étendue de mon ignorance me donne le vertige

pour reparler brièvement de la manifestation de civilisations extra terrestres il faut remarquer que
- tous les systèmes planétaires doivent avoir à peu près le même age à partit du "big bang"
- l'évolution de la vie sur terre a été assez rapide à partir du moment où elle était "vivable"
- des civilisations plus anciennes sont donc d'autant plus rares
- un message envoyé depuis un lieu éloigné de quelques années lumières (la plus proche étoile est à plus de 4 années lumières) a très très peu de chance d'être discerné dans le bruit de fond, je dirais même aucune

en effet s'il nous est impossible de discerner des détails de surface des étoiles aussi distantes comment serait il possible de discerner une émission radio fut elle de plusieurs kilowatts émise depuis une de ses planètes


vieux MZotard que jamais

Hors ligne

#10 21-05-2019 20:22:22

Havoc
MZécano
Lieu : ETAMPES
Inscription : 24-04-2007
Messages : 22 890
Site Web

Re : conditions de la vie sur terre ....

Je ne suis pas sûr de ce que ta première assertion soit exacte. A vérifier...


---

Jamais une moto n'aura autant ressemblé à une frite !

Hors ligne

#11 21-05-2019 23:37:43

micky7
MØtΩZaure
Lieu : 59242 GENECH
Inscription : 06-09-2009
Messages : 19 313

Re : conditions de la vie sur terre ....

en effet l'univers est âgé de # 14 milliards d'années et la terre de seulement # 4 milliards d'années

ça laisse pas mal de jeu, par conséquent mon hypothèse a propos de civilisations plus anciennes tombe à l'eau

par contre je maintiens l'impossibilité de détecter un message radio d'habitants d'une planète située à au moins 4 années lumières


vieux MZotard que jamais

Hors ligne

Pied de page des forums