Vous n'êtes pas identifié(e).

#21 08-04-2021 17:52:44

SebLob
MZotard Confirmé
Inscription : 10-04-2015
Messages : 1 561

Re : Voyant de température au rouge vif

Disons que pour la fiabilité, c'est surtout que c'est alors super complexe.

Avant, t'avais donc le banal "calorstat" ou thermostat qui s'occupe de fermer le circuit menant au radiateur tant que le moteur n'était pas assez chaud puis tu as le thermocontact qui alimente le ventilo (ou pas de thermocontact car pas de ventilo du tout, cas de la Yamaha DTR notamment mais par contre y'a la jauge de température).

Si tu met une vanne électrique pour faire un débit variable plus "finement" il faut donc un ou plusieurs capteurs de températures, de l'électronique pour décider si il faut ouvrir la vanne et si oui de combien, et enfin la vanne électrique, ou "électronique". Mais il faut quand même en plus piloter quand même un ventilo au cas ou, là il peut y avoir volonté de  réutiliser la sonde qui servait à mesurer la température pour la vanne, et donc tu as une gestion électronique et de la vanne électrique du circuit d'eau, et du ventilateur de refroidissement.

Je pense que complexifier les choses c'est pas çà qui sert à réduire le nombre de pannes.

Dernière modification par SebLob (08-04-2021 17:57:08)

Hors ligne

#22 08-04-2021 20:38:34

micky7
MØtΩZaure ....... modo
Lieu : 59242 GENECH
Inscription : 06-09-2009
Messages : 20 615

Re : Voyant de température au rouge vif

pas si complexe

en fonction des mesures le calculateur défini s'il faut refroidir plus, pariel ou moins

ensuite la partie asservissement envoie ou non des impulsions au MPP pour ouvrir ou fermer la vanne

quand la vanne est en bout de course d'ouverture c'est alors le ventilo qui est mis en action

en bref le calculateur dit
1) c'est bon
2) c'est pas assez chaud   
3) c'est trop chaud

en fonction de ça au niveau de l'asservissement 
1) rien n'est changé 
2) une impulsion ferme la vanne d'1 cran  ou arrête le ventilo
3) une impulsion ouvre la vanne d'1 cran ou met en route le ventilo

ça peut aussi jouer sur la vitesse de ventilo, c'est pas plus compliqué à faire électroniquement, un circuit intégré mémorise le niveau de vitesse à appliquer au ventilo et envoie des impulsions de 12V en rapport, on a ça dans les télécommandes de jouets


les religions enseignent l'ignorance

Hors ligne

#23 09-04-2021 09:21:00

kikiche08
Membre
Inscription : 14-05-2020
Messages : 109

Re : Voyant de température au rouge vif

Le thermostat peut et c'est pratiquement souvent le cas, être ouvert en grand sans pour autant que le ventilo tourne.

Ou pour simplifier, prendre une sonde à 2 étages avec un contact pour la vanne et un autre plus élevé pour le ventilo, comme celle qui gère les ventilos à 2 vitesses.Mais dan ce cas pour la vanne c'est 0 ou 1, donc pas progressif dans un sens comme dans l'autre.


Mais je rejoins Seblob sur la multiplication possible des sources de pannes.

J'ai connu les voitures sans ventilo (aircooled avec turbine) avec ventilo en prise permanente (Peugeot 203 Fiat 850) ventilo entrainé par courroie et commandé par sonde avec enclenchement électromagnétique (brevet Peugeot comme sur certaines 403 404 ou 504), les motoventilateurs commandés par sonde thermostatique sur le radiateur,les ventilos avec enclenchement par viscocoupleur (Mercedes) et pour les modernes pilotés par ECU avec des dizaines de paramètres.(T° moteur,T° de l'air,T° des gaz d'échappement,charge batterie,régime moteur,position de la pédale d’accélérateur, ....)

Après presque 30 ans d'anciennes et de modernes, les systèmes anciens sont les plus simples à dépanner (limite sur le bord de la route, branchement en direct, shuntage de la sonde, enlèvement du thermostat), les moins onéreux mais pas forcément les plus fiables.Un thermostat "à la cire" à une durée de vie plus ou moins réduite, c'est pour ça que je le considère comme une pièce d'usure avec un remplacement périodique obligatoire.

Le système Peugeot , même si il partait d'un principe simple, était une vraie merde (usure du charbon qui tenait avec une agrafe qui se faisait la malle toute seul, réglage de l'entrefer, passage en marche forcée possible mais inaccessible, enclenchement brutal avec pour effet de maltraiter la courroie et les paliers...bref pas top top.

Les modernes ne montrent (quasi) jamais de faiblesses, en général c'est tout l'ECU qui lâche avant  lol....et là c'est valise obligatoire pour dépanner ou même juste repérer ce qui provoque l'allumage d'un voyant généraliste qui s'allume au TdB.

Dernière modification par kikiche08 (09-04-2021 09:50:40)


Faut arrêter de trouver des excuses aux abrutis...tu peux pas mettre une fleur dans un trou du cul puis appeler ça un vase...

Hors ligne

#24 09-04-2021 13:47:06

SebLob
MZotard Confirmé
Inscription : 10-04-2015
Messages : 1 561

Re : Voyant de température au rouge vif

En effet, à lire Micky7, c'est super simple, sauf qu'en réalité le "calculateur" doit aussi s'occuper de 36 000 autres trucs sur le véhicule.

On a déja vu l'horloge de bord demander la sortie d'une énième mise à jour de l'électronique embarquée (de certaines motos) pour ne pas qu'elle prenne 15 minutes d'avance ou de retard chaque mois.

Hors ligne

#25 09-04-2021 17:26:44

micky7
MØtΩZaure ....... modo
Lieu : 59242 GENECH
Inscription : 06-09-2009
Messages : 20 615

Re : Voyant de température au rouge vif

si tu regarde point par point ce que fait l'ECU ce sont des tâches simples
- à partir des températures, richesse et régime il commande l'injection et l'allumage
- à partir de la rotation des roues il commande l'ABS (est ce l'ECU qui fait ça ?)

par contre ce qui est complexe c'est le diagnostic de pannes

le gros défaut du système moderne est la centralisation qui fait que pour un détail tout est en rade
de plus plus il y a de pièces plus il y a de pannes

l'écologie sert de prétexte à complexifier la machine et la rendre irréparable sans la valise ... et encore pas toujours

mais est on capable d réduire les nuisances sans l'ECU ?


les religions enseignent l'ignorance

Hors ligne

Pied de page des forums